La lumière bleue

La lumière bleue

Uncategorized Apr 21, 2020

Avec environ 35% de la population américaine qui sont en déprivation de sommeil ¹, on peut affirmer que cette situation mérite notre attention. Les conséquences d’un manque d’heure de sommeil sur l’organisme sont sans précédent. Selon le CDC (Centre for Disease Control and prevention), les chances d’avoir des conditions de santé chroniques tel que l’asthme, le diabète, la dépression et les troubles cardiaques augmentent tous significativement, en ayant 7 heures ou moins de sommeil par jour.

Évidemment, la quantité d’heure dormit y est pour quelque chose. Cependant, il ne faut surtout pas mettre de côté la qualité. Environ 30% des Américains souffrent d’insomnie augmentant ainsi le risque de conditions médicales tel que les douleurs chroniques et l’hypoxémie de 75 à 90% ².

Heureusement, plusieurs astuces peuvent être mis en jeu lorsqu’on veut améliorer notre sommeil. Une des situations les plus perturbantes dans les temps modernes est effectivement, l’excès de lumière bleue le soir, provenant des écrans de téléphones, d’ordinateurs, des téléviseurs et des lumières de la maison. Un excès de lumière bleu augmentera le cortisol et diminuera la mélatonine, l'hormone qui régularise le cycle de sommeil.  Ce qui résultera donc à de la difficulté à tomber endormi et un moins bon sommeil.

La lumière bleue fait partie du spectre lumineux dont elle est caractérisée par des longueurs d’ondes spécifiques entre 400 et 525 nanomètres.

Il faut se rappeler que ces longueurs d’ondes sont présentes dans les rayons du soleil. Ce sont elles qui règlent naturellement notre horloge interne, qui détermine si on doit être éveillé ou endormit. Vous comprendrez ici que la lumière bleue n’est pas nocive, mais son excès, surtout lorsque le soleil est couché, peut s’avérer problématique.

En étant exposé aux éclairages artificiels après le crépuscule, le cerveau croit encore que c’est le jours arrêtant ainsi une bonne partie de la production de la mélatonine. C’est l’hormone qui fait en sorte d’obtenir un sommeil profond et récupérateur. De cette manière, il est probable que vous dormiez une quantité d’heure suffisante, mais que la qualité de votre sommeil soit perturbée, limitant ainsi vos résultats en matière de composition corporelle et de santé. De plus, l’excès de lumière bleue peut, à long terme, augmenter les risques de développer des pathologies oculaires³.

Ce qu’il faut retenir, c’est de limité l’exposition excessive aux lumières artificielles pour la santé de nos yeux et plus particulièrement le soir, afin de ne pas perturbé notre sommeil. Excepter le fait de barricader les fenêtres, d’éteindre toutes lumières et appareils électroniques, il est plus simple de se procurer des lunettes « blue blocker ». Ce type de lunette peut bloquer certaines longueurs d’ondes entre 400 et 525nm permettant de limiter les effets négatifs de la lumière bleue. Idéalement, il faut porter ces lunettes aussitôt le soleil coucher.

Pour vous procurez des lunettes efficaces utiliser le code promo: Quantum10 www.guardianwellnesssolutions.com

 



¹ https://www.cdc.gov/sleep/data_statistics.html

² Clinical correlates of insomnia in patients with chronic illness, National Center for Biotechnology Information

³ Gianluca Tosini, Ian Ferguson, Kazuo Tsubota, Effects of blue light on the circadian system and eye physiology, Molecular Vision 2016, 24 January 2016

Close

Inscris toi à notre info-lettre !

Sois au courant des nouveautés concernant Quantum Training !